MAILER, Norman. The Deer Park : a play.

1.000 

New York, Dial Press, 1967, in-8° de 1 f. bl., [192] p., 1 f. bl., broché, couverture rempliée en couleurs figurant une femme rousse lascive par Tom Morrow sur le plat supérieur.

In stock

SKU: 3-43-Mailer Category: Tag: Product ID: 2315

Description

Rare édition originale de cette comédie américaine à succès.

Bien connue, l’histoire éditoriale et littéraire du Parc-aux-cerfs ou Deer Park mérite pourtant d’être contée.

Écrit à Hollywood et publié initialement sous la forme d’un roman en 1955 chez Putnam’s sons, The Deer Park fut tout d’abord refusé pour « obscénité » par l’éditeur Rinehart & Company, ainsi que par six autres auparavant. Cette obscénité supposée ou prétendue telle par l’éditeur, une fois l’œuvre écrite, servit à ce dernier de motif de rupture de contrat avec l’auteur. C’était sans compter sur la détermination de Norman Mailer (1923-2007) qui fit appel à son cousin, l’avocat Charles Rembar (1915-2000), spécialisé dans la défense de la liberté d’expression littéraire.

Formé à Harvard – tout comme Mailer –, Rembar s’illustra dans la lutte contre la censure éditoriale avec une autre œuvre de l’auteur, The Naked And The Dead (1948). C’est lui aussi qui, en recourant au Premier amendement de la Constitution des États-Unis, défendit l’Amant de lady Chatterley (1928) de D. H. Lawrence, le Tropique du cancer (1934) d’Henry Miller ou la réédition des Mémoires de Fanny Hill (1965).Tandis que l’éditeur Rinehart prétendait à l’invalidité du contrat, l’avocat Charles Rembar avait réussi à ce que Mailer reçût une avance substantielle et que le Parc-aux-cerfs fût confié à un nouvel éditeur, Putnam.

En dépit des critiques peu amènes du Parc-aux-cerfs, l’œuvre avait attiré l’attention sur les expériences de travail de Mailer en tant que scénariste à Hollywood en 1949 et en 1950. En guise de défi et de boycott vis-à-vis des critiques, Mailer fit alors paraître des publicités à pleines pages pour son livre.

Si le Parc-aux-cerfs est un roman à clef, métaphorique, faisant référence à l’enclos versaillais où étaient entretenues des jeunes femmes pour satisfaire la concupiscence du roi Louis XV, son cadre prend ici vie dans le Désert d’or californien, sorte de Palm Springs imaginaire où l’élite hollywoodienne converge pour s’adonner au plaisir, au jeu et à la détente. Le personnage principal en est Sergius O’Shaughnessy, un officier de la Force aérienne récemment libéré, joué par Gene Lindsey.

Mais, surtout, l’œuvre est devenue un véritable succès avec son adaptation au théâtre. Sur la scène du Off-Broadway, elle a totalisé cent vingt-huit représentations au Théâtre du Lys (Greenwich Village) du 31 janvier au 21 mai 1967.

Une illustration en couleurs de Tom Morrow, en couverture.

Parfait exemplaire bien conservé dans sa condition brochée, enrichi d’un bel envoi autographe de Norman Mailer. Les exemplaires avec envoi de cet auteur sont très rares.

Fine first edition in its original paper covers, inscribed by Mailer. Books inscribed by Mailer are notably rare.

M. Lennon, Norman Mailer: a double life, New York, 2013 ; P. Wild, Paradise of Desire: Eleven Palm Springs Novels, Tucson, 2011 ; G. Chabrier, Norman Mailer, un prophète américain, Paris, 2008 ; A. Wilson, Norman Mailer: an American aesthetic, Oxford, 2008, p. 261-268 ; M. Dearborn, Mailer: a biography, Boston, 1999, p. 459-463 ; M. Lennon, Critical essays on Norman Mailer, Boston, 1986 ; H. Mills, Mailer, a biography, New York, 1982 ; L. Adams, Existential Battles. The Growth of Norman Mailer, Athens, 1976, p. 183 ; B. Leeds, The structured vision of Norman Mailer, New York, 1969, p. 123 ; A. Gordon, An American Dreamer, Cranbury, 1980, p. 214 ; N. Mailer, « Scenes for the Deer Park », in Partisan review, vol. 26, n° 4, 1959 ; N. Mailer, « The Deer Park », in Meanjin Quaterly, vol. 26, n° 2, juin 1967, p. 143-149.

 

Additional information

Période

20ᵉ siècle

Thèmes

Musique, opéra, théâtre

Caractéristiques

Éditions originales, Livres brochés

Langues

Anglais