Artbiblio

Qui sommes-nous ?

ARTBIBLIO : 13, rue Bonaparte – 75006 Paris

Avec une expérience reconnue dans le domaine des livres et des manuscrits
du XVe au XXe siècle, Artbiblio se consacre à la bibliophilie,
mais aussi aux peintres de l’École de Paris.

La librairie-galerie Artbiblio, c’est avant tout un lieu chargé d’histoire.

Dès 1849, le libraire-éditeur et marchand d’estampes Balthazar Bance (1800-1862), spécialisé dans l’architecture, s’installe en face à l’École des beaux-arts de Paris, au 13 rue des Petits-Augustins, qui sera rebaptisée rue Bonaparte trois ans plus tard. A sa mort, Auguste-Jean Morel (1820-1869) rachète le fonds – y compris L’Encyclopédie d’architecture et La Gazette des architectes et du bâtiment fondées par son prédécesseur – et poursuit l’activité.

En 1919, Jacques Povolozky (1881-1945) y transféra sa librairie du 9, rue de l’Éperon et y adjoignit une galerie d’art nommée La Cible. Il y conservera son activité jusqu’en 1938.

Ce libraire-éditeur franco-russe et sa femme artiste-peintre rémoise, Hélène, insufflèrent un vent de renouveau dans ce quartier de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés.

On doit aux Povolozky les premières expositions importantes de peintres majeurs de l’avant-garde parisienne : Natalia Gontcharova et Michel Larionov (1919) ; Francis Picabia (1920) ; Frantisek Kupka (1921) ; Chana Orloff, Julio González (1922) ; ou encore Josef Sima (1928).

Ouverts à l’esprit dadaïste, ce couple a accueilli Tristan Tzara qui déclama chez eux son Manifeste sur l’amour faible et l’amour amer (1920).

Tandis que Pablo Picasso fréquentait cette adresse, les artistes de la bohème y trouvèrent un véritable refuge, tels Chaïm Soutine ou bien Amedeo Modigliani qui fit le portrait d’Hélène en contrepartie de son aide matérielle.

D’un côté, la maison d’édition Povolozky publiait et vendait des livres de bibliophilie de demi-luxe, des livres d’art, de littérature et des livres historiques destinés aux Russes exilés et, de l’autre côté, la galerie d’art La Cible présentait les œuvres d’artistes russes comme Pinchus Krémègne, Boris Grigoriev, Alexis Gritchenko et Giorgi Loukomski.

Des peintres tchèques tels Kupka, Sima ou encore Jan Matulka et Georges Kars étaient attachés à l’activité artistique du 13, rue Bonaparte, tout comme les peintres Albert Gleizes, Louis Marcoussis et André Lhote qui contribuèrent à faire de cette adresse l’un des lieux emblématiques du cubisme.

L’année 1924 verra l’arrivée à cette même adresse d’un jeune marchand, Pierre Loeb (1897-1964) – qui deviendra une figure marquante du monde de l’art. L’inauguration de la galerie Pierre, le 17 octobre, avec une exposition des œuvres de Pascin, réunit le Tout-Paris de l’époque.

En juin 1925, Pierre Loeb expose pour la première fois les tableaux de Joan Miró, qui lui avait été présenté par Jacques Viot.

La même année, en novembre, Pierre Loeb présente dans sa galerie la première exposition de groupe des peintres surréalistes : Jean Arp, Giorgio de Chirico, Max Ernst, Paul Klee, André Masson, Joan Miró, Pablo Picasso, Man Ray et Pierre Roy, la préface du catalogue étant signée d’André Breton et de Robert Desnos. Le succès est complet.

Marchand de tableaux réputé, ce précurseur contribua grandement au développement du marché de l’art moderne en défendant avec force et conviction la peinture surréaliste, notamment. Il occupera ces lieux jusqu’en 1927. De la fin des années 20 à la fin des années 70, le 13 rue Bonaparte poursuivit son activité liée au marché de l’art. Galerie d’arts africain et océanien de la fin des années 70 à l’année 2015, l’adresse emblématique a pérennisé l’identité culturelle du lieu. 

Aujourd’hui, la librairie-galerie Artbiblio se consacre principalement à la bibliophilie ancienne et moderne, ainsi qu’aux œuvres des peintres de l’École de Paris. Elle a entrepris de ranimer l’esprit de ses prédécesseurs, pour entretenir le lien historique qui s’est tissé dans le quartier de l’Abbaye entre l’art et le livre.

Ouvert aux horizons divers, Artbiblio offre aux artistes, aux ­éditeurs et aux auteurs un espace d’exposition de leurs œuvres, mais aussi un lieu de rencontre avec leurs publics.

Notre activité

Librairie-Galerie

Artbiblio propose des livres rares du xve siècle jusqu’à nos jours, qu’il s’agisse d’éditions originales, de livres illustrés, de belles reliures, avec provenances, ou bien même de manuscrits.

Expertise

La librairie-galerie Artbiblio est spécialisée dans l’expertise et l’organisation de ventes aux enchères publiques de livres de bibliophilie, de l’incunable au livre moderne ou contemporain.

Restauration

Artbiblio propose un service de restauration de livres anciens et modernes – illustrés ou non –, de reliures, de papiers, de parchemins et de documents graphiques.

Consulter nos catalogues